Ingrédients naturels

Produits naturels & Animaux

La naturopathie propose des solutions 100% naturelles

Véritables compagnons de vie, les animaux domestiques font partie intégrante de nos familles auxquelles ils contribuent grandement en y apportant harmonie et joie de vivre. Émotionnellement très attachés à nos merveilleux compagnons, nous souhaitons bien nous occuper d’eux pour les garder longtemps au meilleur de leur forme… Cela passe par l’hygiène alimentaire, les soins thérapeutiques, et le bien-être global de nos animaux. Mais comment leur prodiguer des soins respectueux de leur propre équilibre ?

La naturopathie propose des solutions 100% naturelles, certaines sont parfaitement adaptées aux animaux, d’autres le sont moins. Dès lors, comment faire la part des choses ? Nous vous éclairons sur quelques produits naturels phares et leurs applications.

L’oligothérapie

peut s’avérer efficace de la même façon qu’elle peut l’être pour nous. Il s’agit de bien cibler l’oligo-élément selon les résultats attendus. Les solutions colloïdales, ajoutées dans l’eau de boisson ou dans la ration alimentaire, sont aisées à utiliser.

L’homéopathie permet de comprendre la maladie dans ses multiples aspects tout en prenant en compte sa manifestation chez chaque animal, dans la sphère physique comme psychique. Elle permet donc d’individualiser la thérapie, et guérir d’une manière douce, prompte, certaine et durable. L’homéopathie est une médecine reconnue et inscrite depuis 1965 à la Pharmacopée Française. Dés 1796, Samuel Hannemann, fondateur de l’homéopathie, affirme: “Si les lois de la médecine que je reconnais et proclame sont réelles, vraies, seules naturelles, elle devraient trouver une application chez les animaux aussi bien que chez les hommes“. Depuis cette époque, le nombre de vétérinaires homéopathe augmente régulièrement, tant en France que à l’étranger.

Les Fleurs de Bach

La puissance « énergétique » des Fleurs de Bach opère aussi bien sur les humains que sur les animaux, certains complexes floraux étant d’ailleurs exclusivement conçus pour le bien-être des animaux domestiques. Ces derniers, plus sensibles qu’on le pense généralement, peuvent connaître des troubles émotionnels en rapport avec des bouleversements dans leurs habitudes ou des difficultés relationnelles. Cela peut se traduire par de l’agressivité, de l’anxiété, du stress, mais aussi par des comportements peureux, jaloux, ou tristes en cas de sentiment d’abandon.

Les Fleurs de Bach, administrées par voie orale (granules ou gouttes) ou en application sur la peau permettent d’apaiser nos animaux et de restaurer leur équilibre émotionnel pour une meilleure harmonie avec les éventuels changements et les autres animaux.

 

La phytothérapie est l’usage des plantes pour soigner les animaux sous différentes formes: infusions, décoctions, cataplasmes, macérations, etc.
Les recherches pharmacologiques modernes se sont intéressées aux propriétés physiologiques des plantes pour confirmer leurs bénéfices sur la santé animale.
Tout être vivant produit des déchets nommées toxines, issues de la pollution, l’alimentation, et des thérapies médicamenteuses trop prolongées. La phytothérapie assure un excellent drainage pour permettre au traitement homéopathique une action en profondeur et ainsi de lever des barrages toxiniques.

Les macérâts huileux

Arnica, Bellis, Calendula – , peuvent être utilisés sans risques sur les animaux auxquels ils procurent les mêmes bienfaits que chez l’homme.

Les huiles essentielles

Vigilance sur l’aromathérapie… 

Parce que le métabolisme des animaux n’est pas tout à fait identique au nôtre, et surtout parce que leur odorat est d’une sensibilité extrême par rapport au nôtre, le recours aux huiles essentielles en naturopathie animale doit être précautionneux. Les huiles essentielles sont une « agression » olfactive puissante, notamment pour les chiens, il convient donc, dans tous les cas, de ne pas les utiliser en continu et en excès.

Premier point, l’utilisation des huiles essentielles est proscrite pour les animaux de moins de trois mois ainsi que pour les femelles gestantes ou allaitantes. Deuxième point, elles ne doivent jamais être appliquées pures sur le pelage (sauf les plus douces), par voie intraveineuse, intramusculaire, sous-cutanée, ni dans les yeux, les oreilles ou les muqueuses. Troisième point, les soins aux huiles essentielles sont fortement déconseillés pour les chats. Ces derniers n’ayant pas d’enzyme hépatique et ayant pour habitude de faire leur toilette en se léchant, ils risquent l’empoisonnement en cas d’absorption.

… Même si elle s’avère parfois nécessaire

Pour tous les autres animaux de compagnie, chiens et chevaux notamment, les huiles essentielles doivent être diluées, selon la taille de l’animal, avant application cutanée, les traitements par voie orale étant moins répandus.

En ce qui concerne les chiens, les huiles essentielles, appliquées sur le poil ou vaporisées dans la litière, peuvent lutter contre les puces, les tiques et autres parasites. Souvent, elles contribuent aussi à apaiser la souffrance liée aux rhumatismes articulaires, aux dermatoses, aux blessures. Pour les chevaux, les huiles essentielles prennent le même rôle : lutte contre les parasites, les piqûres d’insectes, les douleurs articulaires, les hématomes, etc.

Beaucoup moins concentrées et pourtant réputées pour leurs bienfaits, les eaux florales ou les hydrolats peuvent remplacer les huiles essentielles dans les soins d’entretien apportés aux chats, tant pour le pelage que la litière.

 

Les hydrolats

Efficaces, sans les dangers des huiles essentielles.

 

Qu’en est-il des autres produits naturels ?

L’argile

Un antiseptique découvert par nos compagnons à 4 pattes.

Doté d’un fort pouvoir absorbant des liquides, l’argile, appliquée localement sur la peau, favorise l’élimination des substances toxiques localisées. Elle est également reminéralisante. Ce sont d’ailleurs les animaux qui ont, les premiers, attirés l’attention sur les effets bénéfiques de l’argile naturelle. Les animaux sauvages blessés cherchent, en effet, des lieux humides et argileux dans lesquels se rouler.

L’argile peut donc être utilisée sans crainte, en application externe, sur tous les animaux : chats, chiens, chevaux, hamsters, etc. Sous forme de cataplasme sur les zones cutanées enflammées,  congestionnées, ou par poudrage sur les ulcères, les rougeurs, l’argile favorise la reconstitution des tissus lésés.

 

L’aloé-vera

Réputé depuis l’Antiquité pour ses vertus hydratantes et cicatrisantes, l’utilisation de l’aloé-vera est recommandée par les vétérinaires en tant que soin d’hygiène pour toutes les espèces animales. Sous forme de spray, de gelée, il s’applique localement sur le pelage, la peau irritée, les petites blessures. Absorbé par voie orale, en jus ou gelée, avec ou sans pulpe, l’aloé-vera contribue à la réhydratation de nos animaux domestiques, à la régulation de leur système digestif et à leur vitalité générale.

 

Le charbon actif

Un indispensable pour les troubles digestifs

Grâce à ses propriétés absorbantes, le charbon actif est un indispensable de la trousse de soins dédiée à nos animaux. Il permet de purifier et d’assainir l’ensemble du système digestif. Comme pour nous, le charbon s’utilise, ponctuellement, en cas de besoin ou durant quelques jours, en petite cure préventive. Accompagnée de propolis, d’argile verte, d’extraits de plantes, les effets de la poudre de charbon sont optimisés.

 

De nombreuses plantes ont des propriétés attestées, parfaitement indiquées pour favoriser le bien-être animal. Par exemple, l’harpagophytum, l’ortie et le prêle, extraits de plantes, soulagent les effets négatifs du vieillissement sur les articulations de nos compagnons de vie.

Vous souhaitez prodiguer un soin à votre animal de compagnie ? Contactez-moi

Medicinal Herbs

Medicinal Herbs

Natural Medicine

Natural Medicine

Herbal Remedies

Herbal Remedies

Homeopathic Bottles

Homeopathic Bottles

Natural Medicine

Natural Medicine

Chinese Medicine Herbs

Chinese Medicine Herbs